Lyceens confines

La Croix Rouge à Bourgoin

Le 25/03/2020

Les Etapes du Processus de Socialisation

Le 15/01/2020

Lorsque vous aurez regardé ce cours, vous serez capable de définir les étapes de la socialisation d'un individu et ainsi comprendre le Processus de Socialisation.

 

 

Séquence "Comment devenons-nous des acteurs sociaux ?"

EC3- Démocratisation scolaire

Le 03/11/2020

Démocratisation ou massification de l'enseignement

Séquence :"Quelle est l'action de l'école sur les destins individuels et sur l'évolution de la société ?"

Démocratisation scolaire

A l'issue de cet entraînement à la 3ème épreuve de l'épreuve composée du bac de SES, vous serez capable de :

Alors Choupette ?

L'union est une force non négligeable..

Le 14/04/2020

Ceci est un dessin que j’ai fait qui correspond au thème du lien social.

Ce que j’essaye de faire transparaitre est qu’il ne faut pas se renfermer davantage dans ce confinement.

Malgré la distance, l’union reste une force non négligeable. Le confinement n’est pas un prétexte pour laisser certaines personnes dans la solitude.

Il ne faut pas laisser ce lien s’effilocher, mais au contraire, le renforcer dans cette épreuve en redécouvrant sa famille, ou bien appelant ses amis, prendre soin de ces animaux (c’est important aussi)… Il ne faut pas se murer dans le silence. 

Texte d'une élève de 1G03

 

 

 

Et si

Et si on restait chez nous.....

Le 03/05/2020

Se Référer au cours en S.E.S sur les Liens Sociaux

 

Avec des « si » on pourrait mettre Paris en bouteille. C’est vrai, mais parfois imaginer un monde où tous les problèmes disparaissent peut-être rassurant, imaginer que quelque part, rien n’a changé. Imaginer qu’avec deux petits mots tout peut changer. 

 

Et si…

Et si on n’était pas enfermés chez nous.

Et si on pouvait voir le soleil depuis ailleurs que notre fenêtre.

Et si on vivait toujours notre vie d’avant.

Je veux sortir

La Liberté damnée

Le 19/05/2020

Par deux élèves en 1G01

Se Référer au cours en S.E.S sur les Liens Sociaux

D’antan, nous autres anges volions librement, Grâce aux battements d’ailes consoeur rythme aimant Soudain fort éclair, affreux virus déchira Ce lien : car désormais ange déchu chuta. 

Enfermé, cantonné, quel exil immortel ! Interné, vivre seul : effroyable terreur ! Courbé, brisé mais l’espoir d’une forme meilleure Parqué, nous comprîmes que nous étions mortel. 

Et Vénus, qui pour moi jadis étincela, Meurt tué, confiné par la guerre de Juda Traître ! Ennemi invisible sans vaccin ! 

Et, sur le haut charme pris aux splendeurs anciennes, Tourne tourne tourne déchu mon âme en peine Ô Souvenir, implacable tourment divin !

Elèves de 1G01